« Un monde en commun » : Les images et la vidéo exclusive !

Les images et la vidéo exclusive « Un monde en commun »

L’incroyable performance en pleine navigation du funambule Theo Sanson entre les deux mythiques voiliers Pen-Duick VI et Cigare Rouge des navigatrices engagées Marie Tabarly et Catherine Chabaud.   
Téléchargez en cliquant ICI la vidéo

Copyright : «The Elemen’Terre Project »
Merci de nous demander pour toute qualité vidéo supérieur
La vidéo :

Présentée ce jeudi 24 septembre à l’occasion du SPI Ouest-France avec Catherine Chabaud, la vidéo « Un monde en commun » a pour objectif de rappeler la nécessité de créer du lien, construire des ponts et des passerelles afin de trouver un cap commun pour la protection des océans et lutter contre le réchauffement climatique…

Le funambule français Theo Sanson a réalisé une performance unique sur sa slackline tendue entre les deux monocoques de légendes que sont Pen Duick VI et Cigare Rouge, en réalisant une métaphore artistique pour relayer l’appel de Ocean as Common pour l’Océan, bien commun de l’Humanité.

Alors que les Etats-Unis se sont retirés de l’Accord de Paris sur le climat et que débutent aux Nations Unies des négociations sur la protection et l’exploitation de la Haute mer, de nouvelles initiatives sont nécessaires pour préserver l’Océan afin qu’il soit source de richesse, d’échanges et de vie, et non d’affrontements, d’asphyxie et de mort, contribuant ainsi à l’apaisement des relations internationales.

The Elemen’Terre Project a pour vocation de créer du lien face aux grands défis de l’Humanité. Nous partons du principe qu’à l’échelle de la planète, nous sommes tous dans le même bateau, certains problèmes sont amplifiés par une compétition généralisée. Une forme de coopération minimale est indispensable pour partager les richesses communes. Elemen’Terre est un projet hybride faisant appel à un réseaux, d’experts, d’artistes, de chefs d’entreprises, de personnalités politiques, etc en résidence itinérante à bord de Pen Duick VI et agissant à l’élaboration d’un mieux-être commun.
L’actu d’Elemen’Terre Project : Ce week-end, Marie Tabarly finalisera aux côté de Théo Sanson, la quatrième étape de la mission The Elemen’Terre Project sur l’Île de Groix dans le cadre de la mission The Elemen’Terre Project.
 
Le Vendredi 4 septembre, Marie Tabarly et son équipage ont mis les voiles depuis Lorient pour les îles du Ponant. Une nouvelle étape de la mission Elemen’Terre Project pour une réflexion autour d’une thématique plus que jamais d’actualité : Comment habiter les îles plus durablement ?
 
En effet, les populations insulaires sont parmi les premières impactées par le réchauffement climatique et ses conséquences. Cette expédition reprend les thématiques de la trajectoire Outre-Mer 5.0 : Zéro carbone, zéro déchet, zéro polluant agricole, zéro exclusion, zéro vulnérabilité.
 
Après Belle île et Les Glénan, le parcours mène l’équipage à Ouessant (du 11 au 13 septembre), Yeu (du 18 au 20 septembre) et Groix (du 25 au 27 septembre). Avec à chacune de ces étapes, une série de conférences, de tables rondes, de performances artistiques, etc. Barcode Circus Company est à bord avec un spectacle par escale en rapport avec chacune des thématiques. 
Qui sont-ils ?

Marie Tabarly : Initiatrice du projet Elemen’Terre, navigatrice et spécialisée dans le comportement des chevaux, engagée sur des sujets sociétaux et environnementaux depuis des années, elle a mis à disposition son bateau pour sensibiliser et agir sur les grands enjeux d’aujourd’hui et de demain.

Théo Sanson : Funambule « Filosophe », artiste, détenteurs de nombreux records du monde et co-initiateur du projet Elemen’Terre. Collapsologie et Transhumanisme n’ont pas de secret pour lui, car les extrêmes sont les indispensables possibles de l’émergence d’un équilibre durable et pacifique.

Catherine Chabaud : Journaliste, première navigatrice a avoir effectué un tour du monde en solitaire, sans assistance et sans escale (le Vendée Globe). Député Européenne et experte sur les questions environnementales et spécifiquement sur l’océan, elle a fondé « Océan bien commun de l’Humanité »

Soutenez-nous, rejoignez-nous, signez l’appel d’Ocean as common :
https://oceanascommon.org/#signappel

Pour toutes vos demandes d’interviews,
reportages, images et vidéos :

Contact Presse : 
MissBlabla Communication 
Véronique El Bahjaoui – veronique@missblabla.fr
 06 80 26 26 69
 

Marie Tabarly et Pen-Duick VI mettent le cap sur les îles du Ponant !

Marie Tabarly met le cap sur les  îles du Ponant

Pen Duick VI poursuit sa mission avec Elemen’Terre  Le 3 juillet 2018, Marie Tabarly débute l’aventure Elemen’Terre à bord de Pen Duick VI. 

Le monocoque légendaire de son père Eric Tabarly, devient sous la houlette de Marie, un Think Tank flottant dont la vocation est d’inviter des hommes et des femmes engagés dans les arts, les sciences, l’écologie et le sport. Tous montent à bord pour parcourir les mers du globe, partager leurs ressources (savoir, idée, expériences, réseaux,…) et s’en servir pour construire ensemble un faisceau vertueux. Nicolas Hulot, les spationautes Jean François Clervoy et Jean-Jacques Favier, le musicien Yann Tiersen, l’apnéiste et photographe Fred Buyle entre autres ont déjà participé à l’aventure sur les étapes du  Groenland, d’Islande ou des Açores.

Le Vendredi 4 septembre, Marie Tabarly et son équipage, mettront les voiles depuis Lorient pour les îles du Ponant. 

Une nouvelle étape de la mission Elemen’Terre pour une réflexion autour d’une thématique plus que jamais d’actualité : 
Comment habiter les îles de façon plus durable vis-à-vis des enjeux environnementaux actuels et futurs pour ses habitants ?

En effet, les populations insulaires sont parmi les premières impactées par le réchauffement climatique et ses conséquences. Cette expédition reprendra les thématiques de la trajectoire Outre-Mer 5.0 : Zéro carbone, zéro déchet, zéro polluant agricole, zéro exclusion, zéro vulnérabilité.
Le parcours mènera l’équipage à Belle île (du 4 au 6 septembre), aux Glénan (du 8 au 10 septembre), Ouessant (du 11 au 13 septembre), Yeu (du 18 au 20 septembre) et Groix (du 25 au 27 septembre). Avec à chacune de ces étapes, une série de conférences, de tables rondes, de performances artistiques, etc. 

Les intervenants au fil des tables rondes et conférences : 
A Belle Ile en Mer avec Ronan-Pierre BARRÉ, élu de la communauté de communes de Belle-Ile en charge des déchets, Anne-Laure PATY, présidente Zero Waste France, Lionel LUCAS, président de l’association ANSEL et Céline MARIE, association Belle-Ile Nature.
Aux Glénan avec Didier OLIVRY (conservatoire littoral)
A Ouessant avec Annick GIRARDIN, ministre de la mer, Loïg CHESNAIS GIRARD, président de la région Bretagne, Denis PALLUEL, maire d’Ouessant et Président des Iles du Ponant ainsi que Sylvain BURQUIER à la Convention Citoyenne Climat.
A Yeu avec Sophie MASSIEU, journaliste, Christel PRADO, directrice générale adjoint cohésion sociale & territoire, conseil départemental de la Manche, présidente de l’UNAPEI et Anaïs VAIGNANT, Youki association de cirque.
A Groix, Joël L’ABBÉ sénateur du Morbihan, Maxime DE ROSTOLAN, entrepreneur écologiste, Florian DELMAS, directeur général du groupe Andros et Marcel LE PENNEC, ancien maire de Moëlan-sur-mer.

Pour toutes vos demandes d’interviews,
reportages, images et vidéos :

Contact Presse : 
MissBlabla Communication 
Véronique El Bahjaoui – veronique@missblabla.fr
 06 80 26 26 69

PARÉS A VIRER ?
Virez !
Pour vivre l’aventure au rythme de Marie Tabarly et des Ambassadeurs Elemen’Terre, suivez son actualité via les réseaux sociaux, soutenez l’initiative, rejoignez l’énergie collective générée, partagez, et participez ainsi à l’élaboration d’un mieux-être précieux et… commun. Cette 4e étape à bord de Pen-Duick VI, Think Tank flottant est, à l’image de Marie Tabarly, libre et audacieuse, lovée dans la conscience environnementale, prête à remuer ciel, mer et terre pour défendre sa cause. Ses causes.

INVITATION PRESSE TOURISME : CÔTE d’AZUR, Terre de Sport.

Mardi 4 février 2020 – Paris/Parc des Princes – De 10h à 16h

Conférence de Presse : CÔTE d’AZUR FRANCE, Terre de Sport !
Workshop : Evénementiel sportif et tourisme en #CotedAzurFrance, toute l’actualité de février à novembre 2020.

Soutenu par une véritable stratégie marketing et de communication engagée depuis près de cinq ans à travers le Cluster Sport & Tourisme CÔTE d’AZUR FRANCE, le sport est un véritable levier de croissance touristique pour notre Destination et notamment sur les « ailes » de saison.
L’ensemble des Collectivités Territoriales investit dans l’événementiel sportif et le calendrier 2020 est particulièrement dense : le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes crée l’Outdoor Festival 06, le territoire de la Métropole Nice Côte d’Azur et le département des Alpes-Maritimes seront le théâtre de trois étapes du Tour de France et accueilleront également l’Etape du Tour, de nouveaux événements cyclistes pro sont proposés comme le Mercan’Tour avec l’ambition devenir une course classique, leGravel Trophy mettra à l’honneur l’arrière-pays azuréen. Ces dates viennent s’ajouter aux désormais incontournables : IronManMarathon des Alpes-Maritimes Nice|CannesUltraTrail Côte d’Azur Mercantour (UTCAM), régatesrencontres équestres et autres événements entre mer et montagne : swimrunTriGamestriathlonssemi-marathons et bien-sûr ski sans oublier l’offre golfique azuréenne.

Nous vous proposons ainsi, dans l’écrin du Parc des Princes, de venir rencontrer les organisateurs d’événements sportifs et les Destinations touristiques azuréennes afin de découvrir de nouveaux sujets et l’actualité principalement autour du thème du « Sport & Tourisme » pour amateurs confirmés ou débutants. Les organisateurs sportifs seront présents aux côtés des Offices du Tourisme de la Côte d’Azur, pour compléter le dispositif loisirs (hôtels sportifs, espaces de récupération…).

Déroulé de la journée : 

  • 10h : Ouverture des Portes du Parc des Princes (Entrée par le porte L) Pièce d’identité obligatoire. 
  • De 10h à 15h30 : Workshop presse sans interruption 
  • De 10h à 15h30 : Workshop presse sans interruption 
  • 10h30 – 11h15 : Visite VIP du Parc des Princes
  • 11h30 – 12h30 : Conférence de Presse « Côte d’AZUR FRANCE, Terre de Sport »
  • 15h30 – 16h : Visite VIP du Parc des Princes
  • 16h : Fin de l’opération. 

Nous vous remercions de bien vouloir nous confirmer IMPERATIVEMENT votre présence par retour mail.
Avec tous nos remerciements. 

Accès en Métro : Ligne 9 : arrêt Porte de Saint-Cloud. Ligne 10 : arrêt Porte d’Auteuil.

Accès en Bus : Lignes 22, 62, 72 : station Porte de Saint-Cloud. Lignes 32 et 52 : Arrête Porte d’Auteuil.

Crédits photos : Ugo Richard / Isabelle Fabre / ASO / Mairie de Cannes / CRT CÔTE d’AZUR FRANCE.

Coupe du monde de Windsurf PWA du 31 mars au 5 avril 2020 : rendez-vous à Marignane !

C’est l’événement des premiers beaux jours de l’année 2020 : le retour de la coupe du monde de planche à voile PWA à Marignane. Plus tendance que jamais, le windsurf pose ses voiles sur le mythique étang de Berre. Au programme ? Les meilleurs windsurfeurs du monde réunis pour 6 jours de compétition spectaculaire… Ce qu’il faut savoir, en 4 chiffres et 5 mots essentiels.

PREMIERE !

L’étape de Marignane est la première épreuve de Coupe du Monde de windsurf slalom de l’année. Elle ouvre la saison 2020.

100….

Près de 100 compétiteurs s’alignent dans cette compétition unique : les tout meilleurs mondiaux, seulement.

MIXITE

Cette première étape de la Coupe du Monde PWA est l’événement windsurf auquel le plus grand nombre de compétitrices participe.

25

25 pays sont représentés.

COLLABORATION

L’organisation de l’événement est le fruit d’une collaboration entre la Professional Windsurfers Association (PWA) et le Club Nautique Marignanais (CNM). C’est ce club, célèbre dans le milieu des sports nautiques, qui enseigne la planche à voile sur l’étang de Berre depuis plus de cinquante ans. La ville de Marignane, la Métropole Aix-Marseille Provence, le département des Bouches du Rhône et la Région Sud apportent également leur soutien à l’organisation.

6

6 jours de compétition sont programmés. Du grand spectacle dans des conditions de vent musclées, sur l’étang de Berre.

FRENCHIES !

En windsurf, les Français sont particulièrement brillants. Depuis plus de deux décennies, le titre de Champion du Monde de slalom est en effet remis à un athlète français. En 2019 c’est Pierre Mortefon qui a remporté le titre, bousculant la hiérarchie mondiale dominée par Antoine Albeau (25 fois champion du monde). La tenante du titre, Delphine Cousin, est Française aussi.

1

1 parcours mythique, visible depuis la plage du Jaï à Marignane.

FAMILIAL

Le village officiel de la compétition abrite des animations gratuites proposées au public. Jeux pour les enfants, sessions d’initiations, tests du nouveau matériel 2020, séances de paddle yoga et autres activités sont programmées, adaptées aux conditions météorologiques quotidiennes.

FLASHBACK

L’édition 2019 de la Coupe du Monde PWA organisée à Marignane l’an dernier a été un véritable succès. 64 hommes et 29 femmes ont concouru, et 4000 spectateurs ont assisté aux différentes manches de l’épreuve. Les chaînes de télévision ont consacré 44 minutes de sujets à l’événement tandis que sur le net, plus d’un million de minutes ont été vues.

Vague d’animations proposées au Salon International de la Plongée sous-marine à Paris semaine prochaine !

22ème Salon International de la Plongée Sous-Marine

Au cœur de Paris : initiations exclusives, dédicaces, avant-premières…

Plus qu’un événement, le Salon International de la Plongée Sous-Marine est une expérience. Le rendez- vous des professionnels et des passionnés du monde sous-marin fédère les plus belles initiatives et permet à tous de les découvrir, même loin des rivages, même en pleine capitale. Résultat : le cercle est vertueux, les bonnes idées et les projets naissent, l’envie d’explorer l’océan des possibles aussi. Le point sur un millésime 2020 truffé d’animations originales, exclusives, souvent fortes en adrénaline et en émotions. Ce qu’il ne faut pas manquer.

DANS L’EAU !

Le Salon International de la Plongée Sous-Marine est une exception : il réussit la prouesse de faire vivre l’Océan, les océans, en plein cœur de Paris. Omniprésente pour l’occasion Porte de Versailles, l’eau invite donc le public à s’immergerdans un autre univers. Le meilleur exemple ? Une extraordinaire piscine tropicale de 300m2, chauffée, d’une profondeur d’1,20 mètre. A oser absolument…

Un baptême de plongé

Apesanteur, sensation de vol, respiration immergée… le Salon International de la Plongée Sous-Marine est l’occasion idéale de se lancer… sous la surface de l’eau. Équipement complet mis à disposition, dessous et serviettes jetables également.

Des baptêmes scaphandriers

Nouveauté ! La Marine Nationale propose pour la première fois au public de plonger, accompagné et guidé, dans la peau d’un scaphandrier professionnel. Bouteilles, combinaison avec casque narguilé, système de communication audio et vidéo… Dans la vie, le rôle d’un scaphandrier, souvent méconnu, est essentiel : il intervient lors de missions imposant une longue période d’immersion. Il soude, raccorde, découpe des métaux, inspecte des barrages ou des épaves, etc.

Des initiations à l’apnée

Tout au long du Salon International de la Plongée Sous-Marine, elles seront menées par les moniteurs de la FFESSM IDF (Comité Ile de France de Fédération Française d’Études et de Sports Sous-Marin).

Du tir sur cible

Démonstrations, baptêmes… L’équipe de France de la discipline, plusieurs fois médaillée d’or au niveau international, fait découvrir aux visiteurs ce sport impressionnant, pratiqué en apnée, en piscine, muni d’une arbalète sous-marine.

A L’AIR, LIBRE !

Le Salon International de la Plongée Sous-Marine encourage et soutient les initiatives audacieuses, les projets artistiques : l’image et le son, l’engagement, tout ce qui donne envie au plus grand nombre de « se mouiller » pour de vrai. Dans les allées de la Porte de Versailles ? Chacun peut croiser les âmes les plus inspirées… Au menu :F

FILMS :
1 festival légendaire + 1 nouveau festival vidéos immersives VR 360° +  2 expositions majeures

Le célèbre Festival de l’Image Sous-Marine profite de l’occasion pour célébrer ses 45 ans. Une salle dédiée abrite une rétrospective de ces quatre décennies.

Pour la première fois sur le Salon International de la Plongée sous-marine, seront organisées par Plongée TV, Ushuaïa TV et la société de production audiovisuelle Le Cinquième Rêve, des projections de films sur 4 casques de réalité virtuelle qui permettront aux visiteurs de s’immerger totalement à 360° dans les films sous-marins projetés. Parmi les films proposés : la série « Dolphin man » produite par ARTE Découverte, trois regards différents sur la plongée en apnée : « DIVE » avec William Trubridge, détenteur du record du monde d’apnée (16 juin 2016 : -132 m), « SEARCH » à la rencontre des dauphins et des cachalots avec l’ingénieur et biologiste Fabrice Schnöller et « BREATHE » avec Sara Campbell professeure de yoga et championne du monde d’apnée. Le très impressionnant court métrage tiré du célèbre documentaire 700 requins dans la nuit de Laurent Ballesta.

… et aussi, deux expositions incontournables :

GOMBESSA

Laurent Ballesta et son équipe racontent leur toute dernière expédition : Gombessa V : Planète Méditerranée. L’exposition articulée autour de 12 photos 60×90 met en lumière des décors sous-marins, une réalité des profondeurs sublime. Au sol, une matérialisation virtuelle (en taille réelle !) de la station dans laquelle vit l’équipe durant l’expédition rend les choses étonnamment concrètes.

A NE PAS MANQUER : Les conférences de Laurent Ballesta, la présentation de son calendrier et sa mise en vente pour la première fois, à l’occasion du Salon International de la Plongée.

DE L’ICEBERG A MON VERRE D’EAU / HISTOIRES D’EXPLORATIONS AQUATIQUES

Nathalie Lasselin explore les trajectoires sous-marines et invite le public à plonger avec elle, à réfléchir à ce qui l’a menée de la « simple » plongée à un engagement citoyen pour la préservation de l’eau potable. L’invitation est rare et précieuse. Chacune des images exposées révèle la relation complexe de l’homme à l’eau via des photographies dédiées à l’Arctique, au monde animal, aux rivières souterraines, aux épaves et à l’eau urbaine.

A NE PAS MANQUER : Les conférences de Nathalie Lasselin, ainsi que la présentation de son dernier livre « Sous le fleuve, l’Odyssée ».

CINEMA
3 avant-premières exceptionnelles

5 MINUTES AVANT

Court métrage de Christophe Brachet, co-réalisateur de ce film produit par Guillaume Canet.

LE PITCH : La plongée en apnée est symbolisée par cette action qui pourrait nous paraître sur humaine : retenir son souffle et arrêter de respirer. Mais comment fait-on pour en arriver là ? Suffit-il d’arrêter de respirer, ou est-ce le fruit d’une préparation aussi physique que psychologique? Ce film est justement le parcours, parfois chaotique, mais sur tout sensitif, du plongeur avant de prendre sa dernière inspiration. Nous allons suivre Sidney, dans ses peurs, ses fantasmes et parfois ses hallucinations, qui précèdent la plongée. L’immersion jusqu’au « door way to the deep » (seuil des profondeurs), passant de décors anxiogènes, à des fonds aussi limpides que déroutant, cette odyssée sensitive est indispensable au plongeur pour atteindre la sérénité nécessaire à une apnée profonde. La métamorphose du corps, l’esprit en état de méditation, le relâchement, les battements ralentis du cœur, l’océan transforme le plongeur pour le garder en éveil conscient et savourer le voyage. Au fur et à mesure du film, de détails en détails, nous allons progressivement se rapprocher et se raccrocher à la réalité, pour finir par le décompte du juge, entouré de tout un staff au protocole de sécurité parfaitement orchestré. Aussi bien ce voyage intérieur que cet encadrement sécurisant, sont des paramètres indispensables pour que l’apnée soit et reste un sport humain et sécurisé.

LA PROJECTION : Vendredi 10 janvierà 20h, en présence de Guillaume Canet (producteur), Christophe Brachet (réalisateur) et Sidney Régis (apnéiste et acteur).

LIBRES

Documentaire puissant et très émouvant de Salomé Stévenin.

LE PITCH : Touchée en plein cœur par le regard d’un dauphin captif il y a dix ans, l’actrice Salomé Stévenin s’engage dans la voie de celles qui font. « Libres » est un film né d’une promesse : tout mettre en œuvre pour sortir l’animal de la soumission et dénouer les fils qui nous ont mené là. Aussi bas.

LA PROJECTION : Dimanche 12 janvier 2020, de 15h00 à 16h00, en présence de Salomé Stévenin.

AU NOM DU REQUIN

Le film événement de Steven Surina, avec le biologiste François Sarrano. Réalisé par Jean-François Barthod, il raconte l’hallucinante histoire d’une quête, d’une enquête dédiée au monde secret des requins bouledogues.
A savoir : Steven Surina est le parrain de cette édition 2020 du Salon International de la Plongée Sous- Marine.

LE PITCH : Le film qui présente l’évolution de nos relations avec les requins, depuis les premières plongées en cage des plongeurs de la Calypso jusqu’à la rencontre magique, épaule contre nageoire, avec le grand requin blanc du film OCEANS de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud.

LA PROJECTION : samedi 11 janvier de 16h à 17h en présence de François Sarano, Steven Surina et Jean-François Barthod.

EDITION
2 séances de dédicaces exclusives + une librairie éphémère originale

FRANCOIS SARANO pour RECONCILIER LES HOMMES

En exclusivité et en avant-première au Salon International de la Plongée Sous-Marine 2020 !

LE SYNOPSIS :Au fil de ce long entretien accordé à Coralie SCHAUB, François SARANO – plongeur, océanographe, conférencier, réalisateur, philosophe, transmet les enseignements reçus, raconte ses incroyables rencontres (humaines et animales), et invite chacun à aller plus loin pour penser plus loin, pour panser, enfin…

ALBAN MICHON pour ITINERAIRE D’UN NOMADE DES GLACES

Le 13 mars 2018, Alban Michon, spécialiste de renommée mondiale de la plongée sous glace, s’engage le long du mythique Passage du Nord-Ouest, dans le grand Nord Canadien Arctique. Cette route maritime qui relie l’Atlantique au Pacifique est désormais l’eldorado des navires de commerce qui économisent avec ce « raccourci » environ 5000 km sur leurs trajets habituels.

LE SYNOPSIS :Alban Michon livre un témoignage bouleversant. L’histoire d’un changement historique, d’un cataclysme environnemental, d’une aventure aussi : 62 jours en solitaire sur la banquise.

… et aussi, une sélection des plus beaux ouvrages (nouveaux !) à découvrir à l’occasion du Salon International de la Plongée Sous-Marine. Un exemple ? Le magnifique « L’Apnée – Techniques, secrets et philosophie de la plongée libre », un guide pratique de Phil Simha et Nik Linder aux éditions Glénat, préfacé par Guillaume Néry.

JEU
 1 escape game inédit

Grande première du Salon International de la Plongée Sous-Marine 2020, un Escape Game original : Le Professeur Dipsi, spécialiste émérite du monde marin, a disparu…Il était sur le point de révéler au monde une formule qui permettrait de sauver les océans de la pollution. Exposé à des groupes malveillants, il a préféré disparaître et cacher sa formule dans son bureau… Bureau situé au Stand L 02. A vous de jouer !

Sessions de 30 mn à partir de 11h00 toutes les heures, jusqu’à la fermeture du salon. Équipes de 2 à 8 joueurs.

MODE
1 défilé incontournable

Quoi de neuf côté lifestyle ? La plongée s’est métamorphosée. Véritable phénomène de société, elle se vit désormais de façon confortable et stylée. Les équipementiers étudient toutes les pistes pour allier performance et allure : Certaines des combinaisons nouvelle génération sont de véritables bijoux, d’autres sont ultra personnalisables… A voir absolument.

Salon du Cheval de Paris 2019 : affluence au rendez-vous et succès !

Durant 5 jours, 115 000 visiteurs se sont rassemblés au Salon du Cheval de Paris. Du mercredi 4 au dimanche 8 décembre, malgré les contraintes imposées par la situation dans les transports, le public s’est déplacé en nombre et avec un plaisir réel pour assister aux shows sportifs et artistiques, aux compétitions, démonstrations, conférences et autres animations exclusives créées pour l’événement.

LE BILAN

115000… visiteurs heureux.
+
3000… chevaux présents.
+
1780… cavaliers professionnels et amateurs accueillis dans les meilleures conditions. +
20… disciplines équestres représentées.
+
60… compétitions différentes organisées.
=
Un Salon du Cheval de Paris 2019 réussi !

Grâce au dispositif « grèves » spécifique mis en place par l’organisation en amont de l’ouverture du Salon, les visiteurs, les exposants et les cavaliers ont pu être accompagnés au mieux tout au long de leur participation à l’événement. Les visiteurs, extrêmement nombreux ce week-end, ont notamment fait preuve d’un intérêt décuplé. Les exposants, eux, ont fait part de leur satisfaction.

Jean-Luc Poulain, Président du CENECA – Président du Salon du Cheval de Paris : « Je suis, nous sommes toutes et tous, très fiers de cette édition du Salon du Cheval de Paris. Les passionnés, amateurs et professionnels, ont répondu en nombre à l’appel du sport, du grand spectacle et de la compétition. La volonté des passionnés du cheval a pris le pas sur l’actualité sociale et chacun a fait son maximum pour se rendre à Villepinte.Le Championnat du Monde du Cheval Arabe, coup d’envoi de cette édition 2019, a parfaitement introduit la belle énergie en présence tout au long du rendez-vous : plus de 20 nations, les chevaux issus des meilleures écuries du monde ont concouru pour le meilleur… et le meilleur ! Plus que jamais, le Salon du Cheval de Paris prépare l’avenir et accompagne chacun dans sa recherche d’une trajectoire juste : en témoigne le succès, cette année, du Village Emploi Formation. »

Jessica Gordon – Directeur du Salon du Cheval de Paris : « Un mois avant le jour J, tous les billets de la Nuit du Cheval étaient vendus. Pour cette édition 2019, la Garde Républicaine et le duo Betical ont proposé une performance totalement inédite : ensemble, ils ont relevé un véritable défi. Le public, conquis, a ensuite vibré au rythme du Devoucoux Derby Cross Indoor… Plus généralement : durant cinq jours, la compétition a tenu en haleine les visiteurs présents. Le Grand Indoor et la finale qualificative pour les championnats du monde de Barrel ont notamment représenté deux rendez-vous majeurs entre le grand public et le très haut niveau. Aussi, le Salon du Cheval de Paris est fier de s’engager toujours plus pour le bien-être du cheval : l’événement a cette année obtenu le label EquuRES, récompense ultime du seul label environnemental et bien-être animal de la filière équine à destination des structures et des événements. Plus que jamais, le Salon du Cheval de Paris prend plaisir à mettre à l’honneur les métiers les plus innovants et les nouvelles technologies appliquées au monde équestre : la filière équine française est résolument tournée vers l’avenir ! Pour preuve, le succès confirmé des Trophées de l’Innovation dont le Jury a récompensé HooKilPenn, un crochet de sécurité pour licol en corde, créé par Perez Sellerie. . … Sans aucun doute, une très belle édition 2019. »

Pour se préparer à la grève annoncée, un dispositif exceptionnel du Salon du Cheval de Paris !

Le Salon du Cheval de Paris prend les devants et s’organise. La grève annoncée en France le 5 décembre prochain promet d’impacter l’écosystème (notamment les transports) de l’événement. Jean-Luc Poulain, Président du CENECA et Président du Salon du Cheval de Paris, prend la parole.

« Le 5 décembre prochain, un certain nombre d’organisations syndicales appellent à la grève en France. Si nous n’avons pas à nous prononcer sur le motif de revendication, il est de notre devoir – en tant que propriétaire et organisateur de salons, d’alerter sur les conséquences. En effet, du 4 au 8 décembre se déroule un événement annuel et sportif essentiel : le Salon du Cheval de Paris. Ce salon organisé au Parc des Expositions de Villepinte réunit toute la filière équestre de notre pays : professionnels, institutionnels, associations spécialisées, sportifs, etc. L’international est également bien présent : exposants, écuries et cavaliers du monde entier. Des compétitions majeures sont organisées : Championnat du Monde du Cheval Arabe, Longines Masters de Paris, etc. Surtout… Des milliers de visiteurs, passionnés, amateurs et/ou professionnels, viennent vivre au rythme des chevaux, du sport et des innovations, concours, et autres animations. Pour ce faire, ils choisissent souvent le RER B.

Le Salon du Cheval de Paris, déjà touché dans le passé par des événements extérieurs traumatisants, se voit cette année encore confronté à une « grève massive », qui plus est annoncée dans la durée. Cette grève pousse l’organisation à alerter sur les conséquences qui menacent le salon : conséquences humaines, conséquences économiques, conséquences sportives.

Le Salon du Cheval de Paris met tout en œuvre pour faire face et, attentif aux besoins de ses équipes, de ses exposants et de ses visiteurs, met en place un dispositif exceptionnel. »

Les 5 mesures phares :

1. PARKING GRATUIT du mercredi 4 au vendredi 6 décembre inclus.
2. HOTLINE du jeudi 28 novembre au dimanche 8 décembre, de 9h à 19h : les visiteurs, compétiteurs, exposants pourront contacter l’organisation par mail à contact.salonducheval@comexposium.com et par téléphone au +33 1 76 36 05 60.
3. COVOITURAGE : widget Blabla Car sur le site du Salon du Cheval de Paris, actions sur groupe Facebook.
4. ANTENNE TAXI avec régulateur.
5. PARTENARIAT AVEC KAPTEN : 50% de réduction sur les deux premières courses, pour tout nouvel utilisateur (dans la limite de 10€ par course) avec le code promo « ENSELLE ».

Le Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte est facile d’accès. Bon à savoir : le nombre de places de parking est illimité.

LIBRES : Un film de Salomé Stévenin

Une collecte participative est lancée pour LE PREMIER DOCUMENTAIRE DE SALOME STEVENIN. UNE HISTOIRE D’AMES, UN FILM QUI FRISSONNE 

Touchée en plein cœur par le regard d’un dauphin captif il y a dix ans, l’actrice Salomé Stevenin s’engage dans la voie de celles qui font. Elle réalise et produit son premier documentaire pour le cinéma : « Libres » … un film né d’une promesse : tout mettre en œuvre pour sortir l’animal de la soumission et dénouer les fils qui nous ont mené là. Aussi bas.
« Libres » est un cri, un poème et une rédemption. 
« Libres » raconte la prise de conscience et le chaos. 
« Libres » interroge sur le rapport de l’humain au monde sauvage et à l’animal. 
On ne sort pas indemne de ces images-là. 
Pourquoi il faut les voir, et les soutenir, et ressentir…

Libres est un film indépendant déjà tourné. Pour le mener jusqu’aux salles de cinéma, plusieurs étapes restent encore à franchir. La prochaine est celle pour laquelle je sollicite votre soutien aujourd’hui : la postproduction.

POUR LES MOTS 

Une voix de femme, comme posée sur un fil : « Victor Hugo écrivait : « la première des justices, c’est la conscience. » Comment retrouver la conscience ? Comment se transformer intérieurement ? Comment être libre ? ». Salomé Stévenin entame ainsi son film, et sur notre peau à nous, les poils se hérissent illico. Tout dans le premier documentaire pour le cinéma de l’actrice native de Paris résonne ainsi : dans le ventre. Dans la gorge. En plein corps, en plein cœur. On regarde et on entend, on ressent. Parfois, l’émotion submerge car on comprend que sur ces images, notre trace à nous se dessine. « Libres » est un game changer. Impossible de l’ignorer. 

POUR LES IMAGES

Les étapes défilent : Japon. Mexique. Antibes, le Marineland. Décors sublimes.  Visages humains qui se contorsionnent, sourires et détresse, corps qui vacillent ; et la nature qui s’égosille. Les personnages à l’image viennent du monde entier : peuples natifs et chamanes, chasseurs de dauphins, moines bouddhistes, et Roger Knobelspiess le braqueur écrivain, et Guillaume Néry l’apnéiste, et Lamya Essemlali la présidente de Sea Shepherd… etc. 

POUR LE CHEMIN

Salomé Stévenin raconte : « Il y a dix ans, un dauphin enfermé dans un parc animalier traversait son enclos pour me fixer droit dans les yeux. J’en garde encore l’empreinte aujourd’hui. Son regard a déclenché une prise de conscience et… ce film. Je lui promis de tout faire pour les sortir de ces cages. La captivité animale interrogeait mon rapport au monde sauvage et plus intérieurement les limites de ma liberté. Et si pour libérer les autres, je devais déjà, me libérer moi-même ? »
Si ce film est un road movie, il est avant tout un chemin vers et en nous-même. La quête de la réalisatrice prend des airs de salut : sans prise de conscience – douloureuse, pas de liberté. 

POUR LE VERTIGE

« Le mot animal vient du latin anima, qui signifie l’âme. La captivité animale me renvoyait comme un miroir à mes propres limitations. Conditionnements. A mes peurs et surtout à ce désir profond d’être libre. » Face à « Libre », il y a nous. Sommes-nous captifs ? De quoi ? Où ça ? Salomé Stévenin : « Ce film est une quête aventurière et spirituelle, guidée par l’urgence de trouver un équilibre entre notre vraie nature et le monde que nous créons. Je souhaite offrir au spectateur les sensations et les émotions que mes dix ans d’exploration m’ont offertes, je souhaite l’embarquer dans ce voyage sensoriel vers soi. Vers l’autre. »
« Libre » est une chance. Unique.

ACTION !

« Libres » est un film indépendant déjà tourné. Pour le mener jusqu’aux salles de cinéma, plusieurs étapes restent à franchir. La prochaine ? La post-production : le montage, d’abord image puis sonore. Salomé Stévenin et l’équipe du film organisent une collecte participative. Cette campagne est portée par l’association de Salomé : Les Merveilles du Monde.

Pour participer : proarti.fr 

Salon Expérience montagne 2019 : un salon intense… Savouré SANS MODERATION !

L’édition 2019 du Salon Expérience Montagne a marqué les esprits : rarement une telle atmosphère avait régné lors d’un événement. Générosité, enthousiasme, envie de partager : les exposants ont, durant quatre journées très particulières, cultivé l’esprit montagne au cœur de Paris… Au menu ? Beaucoup de chaleur, du partage, de la simplicité et des liens humains.

Ce qu’il faut retenir.

Du 7 au 10 novembre, en deux lieux – le Trocadéro et la Porte de Versailles, le Salon Expérience Montagne a proposé une expérience unique grâce à 4 éléments majeurs :

UN DECOR MAGIQUE

Dès les premiers jours, au Trocadéro, des animations rares ont animé la capitale : simulateurs de ski, biathlon… à la façon d’une mise en scène XXL, un univers extraordinaire a été créé au pied de la Tour Eiffel. Sur le site de la Porte de Versailles, ensuite, une déco de montagne très chaleureuse a été reconstituée, nourrie et animée par des animations au goût authentique : luge, ski, spéléologie, espace Piou Piou. De quoi prendre le véritable pouls de la montagne, sans quitter la ville.

UN ELAN PARTICIPATIF

Une randonnée de 6,5km a mené une centaine de personnes du Trocadéro à la Porte de Versailles : occasion idéale pour comprendre l’engouement actuel pour l’outdoor, et échanger avec des passionnés. Le Salon Experience Montagne a ainsi su donner les clés, à tous, des grandes tendances à explorer.

UNE ENERGIE GENEREUSE

Tout au long du Salon Experience Montagne, la soixantaine d’exposants a réservé un accueil chaleureux, enthousiaste, à la dizaine de milliersde visiteurs présents. Chacun s’est senti accueilli « comme à la maison », et a pu ressentir l’envie de rester longtemps sur place pour profiter de cette atmosphère rare au sein d’un salon.

UN RESEAU VERTUEUX

Le Salon Experience Montagne a prouvé qu’il fonctionnait comme une famille généreuse : partage des bonnes idées de vacances à la montagne, échanges et rencontres chaleureuses, découvertes autour d’un thé, écoute et discussions – comme à la maison, avec des explorateurs reconnus… Cette année ? Catherine Destivelle, Steven Le Hyaric, Jean-Michel Jorda, etc. Un millésime précieux, une expérience inspirante et inspirée.

RENDEZ-VOUS EN 2020 !

Dans un décor exceptionnel et avec de grandes surprises organisées dans les rues de Paris. Surtout ? Avec l’envie de vivre encore plus fort la montagne, les montagnes, celles de France et d’ailleurs… au cœur de la capitale.